Anxiété sociale .org

Timidité, phobie sociale, personnalité évitante, éreutophobie, phobie scolaire, trac...
En terminer avec l'anxiété sociale    Informations et auto-traitement    

Accueil | Formations  | ContactMéthode d'auto-traitement |Forum | LIBRAIRIE  

 

Phobie scolaire / Refus scolaire anxieux



Définition
Quelques éléments


Définition 

Phobie scolaire : « enfants qui, pour des raisons irrationnelles, refusent d’aller à l’école et resistent avec des réactions d’anxiété très vive ou de panique quand on essaie de les y forcer» Ajuriaguerra 

L’anxiété se produit : 
- Lors du départ 
- Lorsque la situation est envisagée (appréhension) 

Le terme de phobie scolaire est difficilement recevable. Il sous-entend que l'enfant à peur de l'école, ce qui est souvent inexact voire faux. Un refus scolaire peut avoir diverses origines. J'utiliserai donc le terme de refus scolaire anxieux.

Le refus scolaire anxieux est hétérogène. De nombreux mécanismes et phénomènes cohabitent. 

Le refus scolaire anxieux peut être du par exemple :  

- A un territoire phobique (phobie sociale, anxiété de performance, phobie spécifique…) : Les stimuli vont alors être internes, propres à l’enfant : pensées, croyances, distorsions cognitives (« je suis nul »…),comportements, … 

- A l’angoisse de séparation :  Les stimuli sont alors externes ou « systémiques ».  (séparations, relations sociales, structure familiale...) 

Le terme "refus scolaire" ou "phobie scolaire" n’est donc pas nécessairement un diagnostique pertinent. Il convient d’en poser un afin de mettre en place une aide adaptée. 

Haut de page


Quelques éléments

- Le refus scolaire anxieux est à on paroxysme à des moments clés : de 5 à 7ans (entrée au CP), à 11 ans (entrée en 6ème), à l’adolescence (14 ans). 

- Le refus scolaire anxieux représente 11 à 14 % de la population scolaire. 

- Il s’agit souvent du dernier enfant quand il est question d’angoisse de séparation. 

- La maman est souvent décrite comme hyper-protectrice et inaffective (difficulté à exprimer, montrer ses sentiments). La maman a souvent eu des difficultés anxieuses (comme des tendances agoraphobiques), des troubles anxio-dépressifs ou elle-même des difficultés du même ordre pendant l’enfance. Dans l’angoisse de séparation, on peut observer par exemple des enfants utilisés comme objets contra-phobiques par la maman. Dans une affaire de dépendance, il y a de toute manière toujours deux personnes. 

- Le père est assez souvent absent, concrêtement (travail) ou familialement (rôle secondaire attribué ou auto-attribué). 
 
 

Haut de page
 
 
 

 Ces pages seront développées au fil du temps
 © Copyright 1996-2005 - Jérôme Boutillier - Tous droits réservés. 
  




















DISPONIBLE SUR CE SITE :

EN TERMINER AVEC L'ANXIETE SOCIALE

Méthode d'auto-traitement de l'anxiété sociale, élaborée par l'auteur de En terminer avec l'agoraphobie.

Cette méthode se consacre à la timidité, à la phobie sociale, à la personnalité évitante, à l'éreutophobie et au trac.






Actualité réseau INCTB :

Formation de praticien en hypnose ericksonienne et PNL
Sessions complètes à Caen  à partir du 23 février 2010 ou du 6 juillet 2010. En savoir plus

Pack Coaching - Promotion -50%
Gérer le stress - Prendre la prole en public - Déterminer et atteindre ses objectifs - Déveloper son charisme
En savoir plus






Séances spécifiques en téléchargement immédiat sur ce site au format mp3 (ou version CD à commander) :

Surmonter la timidité

- Trac et performance

Avoir confiance en soi

- Perfectionnisme et bien-être

Gérer ses émotions

Réussir un entretien d'embauche

Se libérer de l'angoisse

Gérer le stress

Prendre la parole en public

Développer son charisme

Déterminer et atteindre ses objectifs

- Pack Coaching Solutions (-50%)





- Blog psy

- Psycho-D Editions